Drainage lymphatique

Zones et déroulement

Pratique du drainage lymphatique manuel

Le drainage lymphatique demande pour son exécution, une relation privilégiée avec la personne à traiter.

On choisira un lieu calme et accueillant, ou la lumière sera indirect et douce, la température ni fraiche, ni trop chaude (25), le sujet sera placé sur une table de massage légèrement surélevés aux pieds.

Le praticien quelque soit son approche thérapeutique ou esthétique, devra avoir le souci de ses mains : leur température devra elle aussi être tiède, voire chaude, afin de ne pas provoquer de réaction désagréable pour le patient.

L'approche et la perception palpatoire du praticien vers le sujet se fera doucement et avec le maximum de finesse.

Quand le temps de relaxation est passée, on demande au sujet de fléchir ses genoux, les pieds posés sur la table de manières à relâcher les muscles grands droits de l'abdomen et d'exécuter des respirations amples et souples. Ceci pour favoriser le retour veineux et lymphatique par le travail « hydraulique » du muscle diaphragme.

Ce travail terminé, les manœuvres lymphatiques selon leur chronologie pourront débuter.

Chronologie des manoeuvres


  1. Pompage ganglionnaires
  2. Drainage ou Manœuvre d'appel (aller)
  3. Foulage ou manœuvre de retour
  4. Pompage ganglionnaires (fin de manœuvres)

La chronologie des manœuvres a pour principe d'évacuer et de drainer les liquides qui sont d'abord au plus près des ganglions terminaux eux mêmes les plus près des ganglions terminaux eux-mêmes les plus proches des voies d'évacuation terminales (troncs, brachio-céphaliques droit et gauche). Ces ganglions rétro-claviculaires droits et gauche). Ces ganglions sont les ganglions rétro-claviculaires droits et gauches. La citerne de Pecquet porte d'entrée au canal thoracique.

Centre para-médical Elysées-Marignan

15 rue de Marignan
Paris 75008

06 63 04 92 13

Métro Franklin-Roosevelt, ligne 1

Ouvert tous les jours de 8h à 20h

L'équipe de praticiens spécialises vous recevra tant pour des
soins thérapeutiques que pour des actes à visée esthétiques